Logo Cipres : portage salarial
Contactez-nous au 03 81 47 45 20

POURQUOI CHOISIR LE PORTAGE SALARIAL ?

Le Portage Salarial est un statut innovant qui permet à des professionnels autonomes de créer ou exercer leur activité sans les contraintes et les risques de la création d’entreprise.
Futur créateur d'entreprise - Cipres
FUTUR CRÉATEUR D’ENTREPRISE
Tester et valider un projet en minimisant les risques.
Consultant Expert  - Cipres
CONSULTANT EXPERT
Déléguer les tâches administratives, comptables et fiscales et se consacrer exclusivement à son métier.
Cadre en activité - Cipres
CADRE EN ACTIVITÉ
Compléter une expérience et avoir une rémunération complémentaire.
Jeune diplômé - Cipres
JEUNE DIPLÔMÉ
Décrocher une première expérience.
Cadre en recherche d'emploi - Cipres
CADRE EN RECHERCHE D’EMPLOI
Obtenir un retour à l'emploi et maintenir ses droits assedic en complément.
Sénior - Cipres
SENIOR
Garder une activité et un complément de rémunération.

DERNIÈRES ACTUALITES CIPRES

Jeudi 26 avril se tenait l'inauguration des nouveaux locaux mais surtout de la nouvelle identité de CIPRES.
L'occasion de réunir des portés, des partenaires, et des proches, pour fêter cette nouvelle étape dans la vie de CIPRES.
Le 29 Mars 2018

BEFORE WORK #1

Le 1er BEFORE WORK N°1 s'est tenu ce jeudi matin 29 mars de 7h à 10h sur la thématique toujours délicate de la démarche commerciale, et de l'étiquette qu'on lui donne...

L'occasion pour une quinzaine de salariés portés de partager ses propres pratiques et ...
Le 08 Février 2018

DEMENAGEMENT!!!!

Vendredi 9 février, nous déménageons dans nos nouveaux locaux!
Une nouvelle page pour CIPRES, qui s'écrit à compter du 12 février 2018 au 52 rue Urbain Leverrier, à Besançon (Immeuble AXIS).
Au plaisir de vous y offrir un café!
:-)

LE SAVIEZ-VOUS ?

Que dit l'ordonnance gouvernementale du 2 avril 2015 concernant le Portage Salarial ?

(Texte de notre syndicat, le PEPS) Le gouvernement a publié une ordonnance visant à préciser les règles de fonctionnement du Portage Salarial. Cette démarche vise à pérenniser et encadrer un statut innovant qui existe de fait depuis plus de 30 ans. Par ce texte, le gouvernement donne ainsi des garanties sur l’avenir d’un dispositif, utilisé par plus de 50.000 salariés qui ont fait le choix de l’autonomie, dans le respect du statut salarié. Cette ordonnance prévoit cinq dispositions principales : 1) Exclusivité de l’activité de portage salarial, ouvrant de facto une négociation en vue de la création d’une convention collective ; 2) Rémunération minimale de 2 377 € brut mensuel pour un temps plein ; 3) Mise en place d’une garantie des salaires au bénéfice des salariés portés ; 4) Utilisation des contrats de travail existant, adaptés au portage salarial et donc, reconnaissance des droits ouverts par ces contrats auprès de Pôle Emploi ; 5) Portage salarial réservé à des prestations de services (hors services à la personne), rendues par des personnes professionnellement autonomes. L’ensemble de ces dispositions s’inscrivent dans la droite ligne de l’accord de 2010, qui avait été étendu en 2013, et qui consacrait à la fois les bonnes pratiques de notre activité, et la capacité des partenaires sociaux à s’entendre pour encadrer le portage salarial.

Voir une autre Question
Voir toute la F.A.Q